Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation ainsi que notre énoncé sur la Protection de la vie privée. Ces mises à jour comportent de l'information sur les renseignements personnels que nous recueillons, sur la manière dont nous pouvons utiliser ces renseignements et sur les droits que vous pouvez avoir en ce qui concerne vos renseignements personnels. Les versions révisées des Conditions d'utilisation et de l'énoncé sur la Protection de la vie privée sont en vigueur depuis le 25 juin 2020. Si vous continuez à utiliser notre site après cette date, cela signifie que vous acceptez les versions révisées des Conditions d'utilisation et de l'énoncé sur la Protection de la vie privée. Ok

Un siècle de technologie agricole au Canada

août 14, 2018

L'innovation dans la technologie fait partie de la tradition agricole. De nos jours, de nouvelles technologies sont annoncées presque chaque semaine, et il peut être facile de perdre de vue le chemin parcouru au cours d'une vie. Depuis l'introduction des tracteurs à essence jusqu'à l'essor des appareils mobiles, les fermes canadiennes ont changé radicalement, tant sur le plan de l'apparence que sur celui de la production. Posons ensemble un regard sur l'évolution de la technologie agricole au cours du dernier siècle.

Il y a 100 ans – Bien que le tracteur à essence ait été mis au point à la fin des années 1800, ce n'est qu'à la fin des années 1910 qu'il est devenu une pièce d'équipement agricole courante. Au départ, les agriculteurs étaient sceptiques quant au fait que les machines - un contraste frappant avec les charrues tirées par des chevaux de l'époque - pouvaient améliorer la productivité de leurs opérations. Vers le milieu des années 1920, les prix des tracteurs ont chuté à mesure que la demande montait en flèche, et ce ne fut pas long avant que le tracteur devienne la norme.

Il y a 80 ans – Dans les années 1930, un agriculteur pouvait produire suffisamment d'aliments pour nourrir 9,8 personnes. Il fallait compter environ 15 à 20 heures de travail pour produire 100 boisseaux (2,5 acres) de maïs avec une charrue à deux socs, un disque tandem de 7 pieds, une herse à quatre sections, des semoirs à deux rangs, des cultivateurs et des cueilleurs.

Il y a 60 ans – Avant le tournant des années 1950, le nombre de tracteurs sur les fermes dépassait pour la première fois le nombre de chevaux et de mulets. Au cours de la même décennie, la découverte de l'ammoniac anhydre comme source d'azote bon marché a révolutionné la production. L'utilisation de cet engrais a permis la production de rendements moyens beaucoup plus élevés que jamais auparavant, contribuant ainsi à la prospérité sans précédent de la décennie.

Il y a 40 ans – Dans les années 1970, l'agriculture sans travail du sol a commencé à gagner en popularité en tant que solution de remplacement au travail du sol conventionnel. Depuis les années 1930, soit sur une période de seulement 40 ans, la production moyenne d'un agriculteur avait plus que quintuplé. Il ne fallait plus qu'environ 3 heures et 45 minutes de travail pour produire 100 boisseaux (3 acres) de blé et 3 heures 20 minutes pour produire 100 boisseaux (1,125 acre) de maïs. Pour réaliser cet exploit, on utilisait sur la plupart des fermes un tracteur à essence, une charrue à 5 socs, un disque tandem de 20 pieds, un semoir, un applicateur d'herbicide de 20 pieds, une moissonneuse-batteuse automotrice de 12 à 22 pieds et une ou plusieurs camionnettes.

Il y a 20 ans – L'efficacité de l'agriculture s'est maintenue tout au long des années 1980, mais, au milieu des années 1990, l'agriculture a de nouveau changé à jamais avec l'arrivée des cultures biotechnologiques résistantes aux herbicides et aux insectes. Dans le même temps, les technologies de l'information ont évolué rapidement et les techniques d'agriculture de précision - comme le semis et la pulvérisation à doses variables - ont commencé à prendre de l'ampleur.

Il y a 10 ans – Le nouveau millénaire a vu naître l'âge de la technologie, et peu de moments ont défini l'ère plus que l'introduction du téléphone intelligent. Pour la première fois, les appareils mobiles ont permis aux producteurs agricoles d'accéder à l'information au champ et de communiquer plus librement avec les autres agriculteurs, les détaillants et les agronomes. Des connaissances qui étaient autrefois transmises de génération en génération pouvaient soudainement être librement échangées en ligne et consultées sur le terrain. Malgré la facilité de transmission de l'information, l'exploitation agricole moyenne a continué de tenir des registres de données sur papier. Souvent conservés dans des classeurs, ces documents exigeaient régulièrement des heures de travail d'interprétation avant de pouvoir d'être utiles pour les opérations quotidiennes de la ferme.

2015 à aujourd'hui – The Climate Corporation a lancé sa plateforme FieldViewMC aux États-Unis en 2015, puis au Canada en 2017. Après 100 ans de développement, de recherche et d'innovation en technologie agricole, l'application FieldView a rassemblé tous les outils du producteur agricole en une seule et puissante plateforme. Au sein d'une seule application mobile, les agriculteurs peuvent orchestrer la productivité de leur équipement, l'utilisation de leurs intrants et le volume de leurs rendements – tout ça en un seul endroit. Avec des données fiables et en direct à portée de main, les producteurs peuvent maintenant prendre des décisions mieux informées, plus rapidement que jamais.

Grâce à la plateforme FieldView de Climate, vous pouvez désormais exploiter tout le potentiel de votre ferme. Nous espérons que votre première année d'utilisation de Climate FieldView vous permettra de faire encore plus de découvertes sensationnelles sur votre ferme. Nous vous souhaitons une excellente saison de croissance, et n'oubliez pas de nous informer sur Twitter de ce que la plateforme fait pour vous!

Sources:
https://www.agclassroom.org/gan/timeline/farm_tech.htm
https://monsanto.com/innovations/data-science/articles/technology-in-agriculture/
https://www1.agric.gov.ab.ca/$department/deptdocs.nsf/all/sag1951