Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation ainsi que notre énoncé sur la Protection de la vie privée. Ces mises à jour comportent de l'information sur les renseignements personnels que nous recueillons, sur la manière dont nous pouvons utiliser ces renseignements et sur les droits que vous pouvez avoir en ce qui concerne vos renseignements personnels. Les versions révisées des Conditions d'utilisation et de l'énoncé sur la Protection de la vie privée sont en vigueur depuis le 25 juin 2020. Si vous continuez à utiliser notre site après cette date, cela signifie que vous acceptez les versions révisées des Conditions d'utilisation et de l'énoncé sur la Protection de la vie privée. Ok

Voici mon histoire – Marvin Talsma, spécialiste des produits

janvier 23, 2019

Marvin Talsma - un garçon de la ville qui est retourné à ses racines rurales. Après des études en histoire et en politique à l'Université Western, Marvin s'est lancé, à la fin de l'adolescence, dans la vente au détail de produits agricoles. Rétrospectivement, il semble que c'était inévitable, car l'agriculture faisait partie intégrante de son ADN; son père a commencé comme comptable dans le commerce de détail agricole et a continué à assumer divers rôles pendant plus de 35 ans dans l'industrie agricole, et son grand-père travaillait dans une ferme laitière.

Ce natif de London, en Ontario, dit qu'il a été poussé à travailler avec les agriculteurs en raison de leur passion pour ce qu'ils font. Marvin fait montre de cette même passion dans son rôle actuel de spécialiste des produits chez The Climate Corporation au Canada, maintenant une filiale de Bayer.

Marvin a commencé chez Monsanto en 2007, et la société a depuis été rachetée par Bayer. Au cours de cette période, il a occupé différents postes, dont celui de directeur commercial de Climate. Dans le cadre de son travail actuel comme spécialiste des produits, il doit tester de nouvelles caractéristiques et compatibilités qui toucheront directement les agriculteurs canadiens sur le terrain.

« Mon rôle est vraiment axé sur le transfert de connaissances. Il s'agit d'être l'expert et de transférer ces connaissances aux membres de notre équipe, afin qu'ils puissent les transmettre au réseau de détaillants et à nos vendeurs. Puis, petit à petit, elles atteignent le champ. »

Marvin apprécie que son nouveau poste lui permette de travailler main dans la main avec les employés et les clients. « C'est plus un rôle de soutien et c'est ce qui m'a vraiment attiré. Je suis à l'aise d'oeuvrer dans les coulisses pour offrir du soutien et cela fait appel à mes qualités. Le fait d'avoir déjà été directeur commercial chez Climate a facilité mon passage et permis d'acquérir encore plus de connaissances sur l'agriculture et la plateforme Climate FieldViewMC. »

« Un des avantages de travailler pour The Climate Corporation, c'est que cela offre une multitude d'occasions d'apprendre et d'entreprendre différentes tâches. Il n'y a jamais de moment ennuyeux. »

En tant qu'agronome depuis près de 10 ans, Marvin est enthousiaste à l'idée de participer aux progrès technologiques en production agricole. Son premier contact avec la plateforme FieldViewMC fut en tant qu'agronome pour DEKALBMD. Il se souvient l'avoir vue en action sur le terrain et l'avoir immédiatement considérée comme un excellent outil agronomique, aidant les producteurs à découvrir ce qui se passait dans leurs champs.

« Nous disposions du module FieldViewMC Drive que nous pouvions brancher sur la moissonneuse-batteuse d'un producteur et recueillir de l'information. Nous l'avons utilisé pour récolter et examiner des parcelles ce premier automne. Des producteurs avaient acheté un tout nouvel hybride qu'ils n'avaient jamais cultivé auparavant et ils ont pu faire un essai côte à côte dans leurs propres champs. C'était une excellente façon de recueillir de l'information et de procéder à une évaluation », dit Marvin.

Marvin reconnaît que l'agriculture numérique fait l'objet d'une certaine résistance en 2018. « Je ne suis pas une personne très "techno". Ce dont je suis très fier, c'est que je n'ai pas nécessairement grandi dans cette culture de haute technologie; tout ce que j'ai appris, je l'ai appris au travail, sur le terrain, avec différentes personnes de l'industrie qui m'encadrent et m'enseignent », affirme Marvin. « C'est pareil avec Climate FieldViewMC. Je n'ai pas peur d'essayer du nouveau. Je trouve cela très stimulant, parce que je pense qu'il y a des choses que nous pouvons faire aujourd'hui pour aider les producteurs agricoles à identifier ce qui se passe dans leurs champs et à gérer leurs opérations, aussi simplement que possible. »

Marvin affirme que les producteurs agricoles sont reconnus pour être à la fine pointe de la technologie. Il considère qu'un producteur prospère doit savoir s'adapter au changement, et l'agriculture numérique est la prochaine étape importante à franchir dans l'industrie agricole. La difficulté était de savoir quoi faire avec toute cette information dont disposent les producteurs et savoir comment l'utiliser.

« FieldViewMC est un outil qui nous a permis de regrouper les données en un seul endroit. Il permet aux producteurs et à leurs collaborateurs d'examiner l'information, de l'analyser, de répondre aux questions et d'apporter des changements aux pratiques de production. Le fait d'avoir des données disponibles en un seul endroit est un moyen tangible d'utiliser cette information », explique Marvin.

Marvin ajoute que certains producteurs pensent encore que la saisie de données au champ est une tâche complexe et fastidieuse, comme c'était le cas avec les outils utilisés dans le passé. « Ce qui est vraiment fascinant, c'est qu'une fois sur place, on n'a qu'à brancher le module FieldViewMC Drive sur une pièce d'équipement, prendre cinq minutes pour le configurer, puis montrer à tous les données qu'on recueille, qu'il s'agisse de données de semis, d'arrosages ou de récolte.

Marvin affirme que l'intérêt vient en grande partie de la simplicité avec laquelle le module collecte les données et de la facilité avec laquelle on peut les analyser ensuite. Il souligne la puissance des fonctions « Analyse de la zone sélectionnée » et « Analyse de rendement » offertes dans la version complète de l'application et grâce auxquelles vous pouvez créer des rapports par hybride, champ ou type de sol, si vous avez des informations géoréférencées sur le terrain.

Comme pour l'agriculture et la technologie, Marvin continue d'accueillir les possibilités de carrière en agriculture au fur et à mesure qu'elles se présentent. « Si mes camarades de classe du secondaire apprenaient que je travaille en agriculture pour une grande entreprise, ils riraient. C'est plutôt inattendu... parfois, je me dis que si je pouvais tout recommencer, est-ce que je le ferais différemment? Mais sans mon expérience, je n'aurais pas acquis les compétences pratiques et les connaissances que j'ai de l'agriculture en Ontario », explique-t-il en souriant. « J'ai ainsi développé une façon de voir différente. »